Sex Hikayeleri

2eme place 4 (suite)

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Non Nude

2eme place 4 (suite)(trouver sur le net)Ayant retardé l’inévitable aussi longtemps qu’elle l’avait pu, Terri retourna au bureau de Danielle. La femme d’affaires était au milieu d’un appel téléphonique. Sans un mot Terri retira ses vêtements et attendit.« Tu as trouvé ce que je t’ai envoyé chercher? » l’interrogea Danielle en raccrochant le téléphone. Terri hocha la tête et présenta le tube de lubrifiant. Tendant le gode à sa secrétaire, Danielle la chargea de le préparer.Terri recouvra le godemiché sous la vaseline, prenant le temps de bien faire. Elle n’était pas pressée d’avoir son cul violé par le gode monstrueux. Danielle finit par prendre le jouet sexuel des mains de sa secrétaire et lui ordonna de monter sur le bureau, de s’y mettre à quatre pattes.« Ça fait longtemps que j’attends ce moment. Tu te souviens quand tu m’as envoyé ce petit jouet? »— Oui, murmura Terri glacée de peur. Ses genoux tremblaient. Je suis si désolée de…— Bien sûr que tu es désolé, chérie! » compatit Danielle avec la jeune femme frémissante, cajolant son trou du cul avec le gode. « Tu es désolée de te retrouver dans cette situation, et tu es désolée que ton cul se fasse défoncer d’un instant à l’autre. Mais je doute que tu sois désolée pour toutes ces fois où tu m’as marché dessus pour atteindre ton but, avant revenir me piétiner pour célébrer ta victoire.« Si, je le suis! PITIÉ!!!!— Tu as un très beau cul, affirma Danielle d’un ton apaisant, caressant gentiment les zébrures faites avec la règle. On dirait qu’Angela et Scott ont dû te fesser. Pourquoi t’ont-ils fessée? »Le couple marié n’avait eu aucune bonne raison pour la rosser, mais Terri doutait que ce soit la réponse que sa patronne/maîtresse/rentière veuille entendre.« P-pour ê-être une sale… pute…— Brave fille. Tu sais quoi? On va changer légèrement nos plans. » Terri sentit son moral remonter. Avait-elle droit à sa clémence? « Étends-toi sur le dos. » Pleine d’espoirs, Terri obéit.« Tu as de beaux nichons. J’ai toujours été jalouse d’eux! » Danielle déplaça le gode couvert de vaseline jusqu’aux nichons 95D de Terri, et commença à frotter le jouet contre les généreux seins et les tétons durs de la jeune femme. « Mais j’ai dépassé cette jalousie maintenant, » lui confia sa persécutrice. « Parce que je peux les avoir chaque fois que j’en ai envie! »Terri aimait qu’on joue et qu’on lui échauffe les seins. Elle gémit doucement alors que le gode effleurait chaque centimètre carré de ses nibards.« Je parie que Bobby aimait ça, quand tu serrais tes gros lolos l’un contre l’autre et qu’il enfonçait sa bite entre cette belle paire de loches, dit Danielle haletante. Je suis sûre que ce “Bobby” -elle indiquait le jouet- aimerait ça aussi! Serre-moi tes gigantesques et, SUPÉRIEURES mamelles ensemble! »Terri se conforma aux ordres, et sa patronne halkalı escort glissa le gode entre ses seins. « T’aimes te faire baiser les nibards, hein? »La vérité était que Terri adorait ça. Mais le véritable but de Danielle n’était pas juste de jouer avec l’énorme poitrine, et la jeune femme venait de comprendre. Danielle étalait la plus grande partie de la précieuse vaseline hors de la surface du gode, pour qu’au moment de le fourrer dans le cul vierge de sa secrétaire, ce ne soit que plus douloureux.Lisant dans l’esprit anxieux de la bimbo, Danielle confirma : « Je n’ai pas le choix. Tu as mis BEAUCOUP trop de vaseline dessus. On ne voudrait pas que ce monstre glisse dans ton cul trop facilement… Ça gâcherait tout le plaisir! » Ayant dit ça, Terri fut contrainte de se remettre à quatre pattes.« Bon, je ne vais pas te mentir. Quand je vais insérer ce godemiché dans ton petit cul serré, ça va faire un mal de chien. Et je vais aimer ça. Mais, je vais te donner quelque chose à faire pendant que je te défonce le cul. Quelque chose qui va détourner un peu la douleur. » Ouvrant un tiroir elle en sortit une lettre jaunie. La lettre que Terri avait envoyée avec le gode, où elle se moquait de l’amour perdu de Danielle.Danielle mit la lettre sur le bureau, juste sous la tête de Terri. Puis elle reprit sa position, positionnant le haut du godemiché à l’entrée du trou du cul de sa secrétaire. « Lis-la-moi, » ordonna-t-elle.C’en était trop pour Terri. « S’il te plaît Danielle! JE SUIS DÉSOLÉE S’IL TE PLAÎT IL FAUT ME CROIRE! OH MON DIEU, COMMENT JE PEUX TE MONTRER COMBIEN JE M’EN VEUX?— Tu peux commencer par lire, répondit Danielle calmement, poussant le bout du gode dans le cul de Terri.— Mon Dieu….Je…. me suis tapée… B-Bobby, e… et… c’est un peu p-près de… la même taille…. j’espère…. que tu a-a-apprécieras…. c-c-cocotte… »— Encore, ordonna Danielle, poussant le gode un peu plus loin dans le cul de Terri.— Je me suis tapée… Bobby… et c’est un peu prés… de la même taille…. AAAAAAAGGGGHHHHH! J’espère que… tu apprécieras…. cocotte… OH MON DIEU ÇA FAIT MAL!!!— Encore. Continue à lire.— Je me suis tapée… Bobby…..AAAAAHHHHHGGGHHHH PITIÉ MADAME….! Je me s-suis tapée….B-Bobby….OHHHHHHH….— Hmmmm, je me demande ce que devient Bobby ces jours-ci? Continue à lire, ajouta Danielle alors que le jouet sexuel continuait son inexorablement glissement dans les profondeurs du cul de Terri.—…E-et… c’est….AGGGGGHHHHHH… un peu près…. AAAAAGGGG!! de la même……. taille….— Ça l’était? Je parie que Bobby n’a jamais fait ça avec SA bite! »Trempée par les larmes, la lettre devenait illisible. Mais Terri n’avait plus besoin de la lire. La douzaine de mots étaient taksim escort gravés dans sa mémoire à jamais.« Je… me suis tapée….Bobby!!! Et…. c’est…. un peu près….. la même taille!!! » éructa-t-elle les dents serrées, faisant de son mieux pour ne pas crier tandis que l’envahisseur en plastique était à mi-chemin.— Est-ce que tu avais imaginé, quand tu l’avais l’envoyé, où il finirait? bavarda légèrement Danielle pendant que l’autre femme se tordait de douleur.— AAAAAAAAAAAGHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!! JEMESUISTAPÉEBOBBY!!!!!ETC’ESTUNPEUPRÈSLAMÊMETAILLE!!! OH ESPÈCE DE SALE GARCE CRUELLE!!! OH DIEU PITIÉ!!!!! AAAAAHHHHHHH ÇA FAIT MAL!!!!!!— Tu as oublié les derniers mots, rappela Danielle à sa secrétaire.— OHHHHHHHH….J’ESPÈRE….QUE TU APPRÉCIERAS….COCOTTE….PITIÉ….— J’apprécie. Immensément, lui assura Danielle. Et j’adorais qu’on m’appelle cocotte. Bobby avait l’habitude de me donner ce petit nom… avant que tu ne me le voles. Mais je suis sûre que tu le savais déjà. C’est pour ça que tu as conclu la lettre avec, non? » Le gode était maintenant entré jusqu’au bout.Danielle recula pour admirer le travail, le gode “bobby” étirait obscènement le trou du cul serré de la jeune femme. Terri soupira de soulagement.Pour démoraliser encore plus sa secrétaire et lui enlever tout espoir, Danielle se pencha près d’elle et lui chuchota : « Peut-être devrais-je plutôt te fourrer mon poing dans ton cul… » Ce qui entraîna tout une série de cris et de suppliques.Saisissant la base du gode, Danielle le retira d’un coup sec, avant de le replonger dans le cul de son assistante. Terri hurla. La douleur lui sillonnait son sphincter déchiré.« Supplie-moi, salope, lui ordonna sa maîtresse.— Danielle… Madame… OOOHHHHHHHHH….S’il vous plaît…. baisez-moi…— Non. Appelle-moi “Bobby”. Après tout d’une certaine façon, c’est Bobby qui te baise le cul.— Bobby… baise… moi… baise mon cul… AAGGGGHHHHHHH!!!! » Danielle était enchantée de lui rendre ce service, pistonnant le cul meurtri de Terri avec un rythme stable.« Bobby… baise mon cul!!! » Ça faisait toujours un mal de chien, mais Terri commençait à ressentir d’autres sensations. Comme un picotement bien net dans sa chatte. Peut-être que si elle parvenait à jouir, elle réussirait à soustraire son esprit de la douleur atroce qui lui parvenait de son croupion, sa main droite se dirigea vers son clito.« Qu’est-ce que tu fais? Tu es excitée salope? » Danielle ne s’attendait pas à ça. « Bouge ta main de là. Je ne t’ai pas donné la permission de te donner du plaisir.— S’il vous plaît….OHHHHHHH JE T’EN PRIS…. » supplia Terri. Son berlingot la démangeant salement.Danielle n’arrivait pas à le croire. La salope était excitée par ce viol anal!« Je te propose un marché, » offrit Danielle şişli escort tout en défonçant le cul de sa secrétaire avec l’énorme gode. « Tu peux te toucher, mais tu dois promettre de nettoyer ‘Bobby’ de ta bouche quand il en aura fini avec toi… »Terri étonnée d’être tombée aussi bas n’hésita pas « OUI… je promets… Je le lécherais, je le sucerais jusqu’à ce qu’il soit propre… S’IL VOUS PLAÎT puis-je me toucher la chatte? » Danielle remarqua que son esclave poussait maintenant son cul contre l’envahisseur anal.« Tu peux te toucher, » autorisa Danielle.Terri ne se le fit pas dire deux fois. Il ne lui fallut pas longtemps pour parvenir au premier de ses cinq intenses orgasmes. Au bout du compte, une partie de Terri fut navrée quand sa patronne lui sortit le gode du cul et lui tendit pour nettoyage.Le jouet sexuel était couvert d’une couche visqueuse, et d’un peu de sang. Enfin, un marché est un marché, concéda la jeune salope engageant consciencieusement le gode dans sa bouche.Danielle supervisa sa secrétaire, elle voulait s’assurer que le sex-toy soit impeccablement propre. Après tout, sa prochaine destination serait sa propre chatte. Mais, elle ne put endurer bien longtemps de voir la langue et la bouche de Terri sucer la fausse queue. Elle donna sa journée à sa secrétaire.« Ah, il y a une dernière chose à faire avant de partir, » l’informa Danielle, le gode déjà enfoncé profondément dans sa fente. Terri, qui s’habillait, s’arrêta. « Je sais que les deux hommes à qui je t’avais loué voulaient de baiser le cul, mais tu as été capable de les retenir. Bien jouée. Mais maintenant, je voudrais que tu leur annonces la bonne nouvelle!— Quelle bonne…? commença Terri.— Eh bien… la bonne nouvelle, c’est que ton mignon petit cul est complètement accessible à leur queue bien dure!— Mais… il me fait encore mal… geignit Terri horrifiée.— Ça finira bien par passer. Et puis, j’ai entendu que tu passais la nuit prochaine chez Scott et Angela. Je sais qu’ils seront impatients d’essayer ton nouveau trou du cul élargi. Tout comme je SAIS que tu les supplierais de te le défoncer, n’est-ce pas? »Terri, vaincue, hocha la tête silencieusement.« Angela n’en pince pas trop pour les femmes. Je sais ; j’ai essayé. Mais je SAIS que tu la supplieras de lui brouter le gazon. »Les larmes de Terri coulaient à nouveau librement. Elle hocha encore la tête.« Je t’appellerais ce week-end. Je te donnerais le nom d’un hôtel, et un numéro de chambre. Tu y iras, il y aura des hommes qui t’attendront là-bas. Tu leur demanderas à ce qu’ils te fourrent leur bite dans CHACUN de tes orifices. Ce sera tout. » Terri chialait ouvertement alors qu’elle était chassée du bureau de sa patronne.« Oh, et Terri? » la rappela Danielle alors qu’elle franchissait le seuil de la porte. La jeune femme se retourna. Danielle lui fit son sourire le plus doux. « Passe un bon week-end. » Terri sortit et referma la porte.Alors que les sanglots d’humiliation et de désespoirs de la secrétaire faiblissaient dans le couloir, Danielle se mit à faire travailler sérieusement son gode, tout en planifiant ce qu’elle réservait pour la pauvre Terri la semaine prochaine.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort gaziantep escort sakarya escort sakarya escort ensest hikayeler gaziantep escort izmir escort izmir escort bayan bahçelievler escort pendik escort izmir escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort izmir escort izmir escort bayan maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kayseri escort
Scroll To Top
bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort kocaeli escort bayan bahis siteleri canlı bahis canlı bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri webmaster forum maltepe escort